LES RÈGLES DE LA CESTA PUNTA

LA CESTA PUNTA

Quelle que soit la spécialité ou le jeu de pelote considéré, la logique interne de l’activité est : mettre la pelote hors de portée de l’adversaire dans un espace donné. Le but du jeu de la Cesta-Punta est de réceptionner la pelote avec le chistera  pour l’envoyer ou la renvoyer contre le frontis. Ensuite, le rebond doit se faire à l’intérieur de la zone tracée au sol. Le joueur peut frapper la pelote de volée ou après le rebond. Il doit viser les espaces libres

En deux contre deux (en Double) chaque équipe frappe alternativement. Le joueur d’une même équipe a la possibilité de frapper la pelote plusieurs fois consécutivement.

La Cesta Punta exige un effort total, violent, généreux de toutes les qualités physiques. C'est une discipline pour athlètes. Le jeu consiste à renvoyer contre le fronton la pelote servie par l'adversaire qui atteint des vitesses de 200 à 300 km/heure, ricochant sur les murs du côté et parfois du fond. Disputées par équipes de deux joueurs, un « avant » et un « arrière », les parties de Cesta Punta sont strictement jugées selon les règles internationales.

Le règlement des Internationaux de Cesta Punta de Saint Jean de Luz

Les règles habituelles de la cesta punta s'appliquent dans le jai-alai de Saint-Jean-de-Luz mais avec certaines particularités: Voir le règlement

Les règles en vidéo

Cesta Punta : les juges
Explication du Pasa
Explication de la Zone du but
Cesta Punta : Le Punpa

L'arbitre ou "juge"

Au foot ou au rugby par exemple, l'arbitre intervient lorsqu’une faute est constatée. Il interrompt le cours du jeu, sanctionne et organise. A la pelote, le juge est seulement le témoin d’une partie dont les points de règlement ont été définis par avance par les joueurs. Ils sont donc bien capables de fonctionner seuls. C'est uniquement dans le cas d’incertitude flagrante que l’on va demander son avis au juge en l’interrogeant « zer da ?  (Prononcer ser da)  « Qu’est ce que c’est ? ».Cette pratique du « jugement » a malheureusement disparu des compétitions officielles. Conception moderne du sport oblige.

 

Les règles en détails

Le premier « but » (service) est tiré au sort par le juge principal. Le joueur qui sert, doit avertir son partenaire et ses adversaires qu'il engage le jeu, soit en disant « jo » (jeu), soit par un signe. Le « buteur » peut choisir une pelote parmi celles retenues pour la partie.

Chaque camp, lorsqu'il sera au service, pourra choisir sa pelote. L'adversaire doit être prévenu de tout changement. Une pelote abîmée peut être retirée par le juge. Le «but», le service, se fait à la hauteur d'une ligne des «cuadros» désignée.

Pour les adultes, ce sera la ligne n°10. La pelote doit rebondir entre les lignes 4 et 7. Si le n°4 n'est pas dépassé, il y a faute (falta).
Si le n°7 est dépassé, il y a (Pasa) : 1/2 faute. Le joueur a un deuxième service.

La Quiniela

Quiniela


Les quinielas sont pratiquées en particulier par les joueurs professionnels de « Cesta Punta » aux Etats-Unis, à Miami et en Floride. Le public parie sur leurs performances. Les parties, très courtes, en un point et élimination donnent un rythme et une intensité remarquable aux spectacles.

Joueur 1 ou équipe 1 : Si je gagne, je marque 1 point et je reste sur le terrain.
Joueur 2 ou équipe 2 : Si je perds, je ne marque pas de point et je sors, je me place derrière C.
Joueur 3 ou équipe 3 : J’attends mon tour et je remplace le perdant du point.


Pro tour

@2018 mediaboost.fr - Pays Basque
Site internet sur-mesure | Référencement | Application